Les figurines
les pistolets 1
les pistolets 2
les pistolets 3
Les armes d'épaule
les tromblons
Sabres et épées
Objets divers
Les figurines

Les uniformes

Les uniformes de la Marine et des troupes de Marine ont été nombreux sous l'ancien régime. De fréquentes réformes sont intervenues et apporté des modifications, de nombreux corps se distinguaient par leur tenues.

La figurine permet d'illustrer cet aspect de la Marine Royale.
Les vestes amples du XVIIèmè siècle et de la première moitié du XVIIIème ont été légèrement racourcies et rendues moins encombrantes par des rabats.
Les régiments embarqués appartenaient à l'armée de terre et participaient fréquement à l'armement des escadres et frégates, une compagnie par vaisseau en général, une section sur les bâtiments légers. Ces soldats maintenaient l'ordre à bord, participaient à la maneovre des canons, effectuaient les tirs de mousqueterie pendant les combats rapprochés et pouvaient effectuer des descentes à terre quand cela était nécessaire.Le détachement d'abordage était lui composé de matelots, en général le quart de l'équipage.
Une escadre pouvait ainsi "mobiliser" un corps de plusieurs centaines d'hommes pour des interventions terrestres comme à la bataille de Yorktown ou les soldats embarqués sur les navires de l'Amiral De Grasse sont venu renforcer l'armée américaine et du Conte de Rochambeau.
Les uniformes étaient blancs avec une différenciation entre les régiments par la couleur verte des col,ou des revers de veste,ou et des manchettes ....Les coiffures étaient le tricorne bordé de blanc, le bonnet à poil pour les grenadiers.

Chaque port possèdait son propre régiment, pantalon blanc, veste bleue,la couleur des rabats de veste et des manchettes étant rattachée au port lui-même: bleu ciel pour St Malo, rouge vif pour Bordeaux, jaune pour Toulon, vert pour Rochefort ...
De 1774 à 1782 est créé un corps Royal d'Infanterie de Marine, tenue bleue marine, auquel succèdera le Corps Royal de la Marine (revers rouges vifs). Ces régiments comportaient des compagnies de fusiliers, mais aussi de canonniers, de bombardiers dont l'uniforme présentait des particulrités, notamment le rouge vif des pantalons pour le corps de l'Artillerie de Marine.
Les tambours portaient des vestes aux manches, manchettes, parments et poches garnis de bandes rouges et blanches.

Pour les officiers composant l'état major des bâtiments, la livrée est composée d'une veste bleue marine richement gallonnée, agrémentée de boutons en bois gainés de passementeries d'or. Les poches sont aussi largement gallonnées, ainsi que le gilet rouge vif. La culotte est de la même couleur que le gilet. Il existait un petit uniforme moins décoré pour le service journalier.

 

Les hommes d'équipage n'ont pas d'uniforme et s'habillent en théorie à leur gré. Seuls les canotiers portent la même tenue si le Capitaine-commandant en a le souci. Des fournitures leur sont imposées à l'embarquement et retenues sur les soldes si nécessaire. Six grosses chemises de toile blanche et rayée, deux culottes de drap, quatre paires de bas et deux paires de chaussures,un paletot et deux bonnets, un chapeau, des mouchoirs et un couteau composaient le sac du marin.
Leur recrutement se faisait depuis Colbert par l'inscription maritime insufisante en temps de guerre. L'on complétait alors les équipages de ces marins aguerris avec des soldats et volontaires des régions éloignées qu'il fallait "amariner". Les meilleurs matelots issus de la marine marchande et de la pêche composait le corps des gabiers indispensable à la manoeuvre des voiles...parfois à plus de quarante mètres de haut!!!
Pendant la guerre d'indépendance des Etats Unis notre marine était servie par plus de soixante mille hommes.

 

 

 

 

gauchet.arme.monsite
08/05/08